GALA ADISQ 2017 – Mes prédictions… ou pas vraiment

C’est ce soir qu’aura lieu le 39e Gala de l’ADISQ. La grande fête de la chanson québécoise? Oui, bon, il ne faut pas trop charrier. Comme l’a si bien illustré Guillaume Bourgault-Côté dans son article du Devoir, c’est peut-être davantage le Gala de l’industrie… Parce qu’il faut payer pour aller s’y asseoir et que le processus de sélection se base sur bien des choses et pas toujours les qualités artistiques.

Le Gala des malaises comme je le nomme depuis quelques années. La rencontre de deux solitudes : celle des radios commerciales et ses produits formatés style « émission du dimanche où le monde fait un concours de corde vocale », puis des autres. Des artistes qui ne passent pas à la TV, ni à la radio pour cause de « c’est pas c’que l’monde veut entendre », mais qui créent chaque année de petit chef-d’oeuvre à partir de leur sous-sol où d’un chalet quelque part au fond des bois. Qui persistent et signent le mot ART sur chaque album vendu aux cœurs curieux et encore ouverts…

Je m’égare. Onze trophées seront remis ce soir. Voici tout, sauf mes prédictions :

ALBUM DE L’ANNÉE – ADULTE CONTEMPORAIN

Chaque année, je me demande : « Un adulte contemporain, ça mange quoi en hiver? » Avec ou sans gluten? Bref, la plume visionnaire et lucide de Luc De Larochellière mérite tous les honneurs. Autre monde est un très grand disque. C’est tout c’que j’peux dire…

Finalistes : Autre monde – Luc De Larochellière; Encore un soir – Céline Dion; La pluie entre nous – Catherine Durand; Pour Rosie – Valérie Carpentier; Univers parallèles – Damien Robitaille


ALBUM DE L’ANNÉE – HIP-HOP

Le hip-hop aura de la visibilité au Gala, voilà une bien bonne nouvelle! J’ai écouté quatre des cinq albums finalistes. J’imagine que c’est Long jeu de KNLO, le seul que je n’ai pas entendu, qui gagnera. Ça m’apprendra.

Finalistes : Chasser ses démons – La Carabine; Le retour de Jacobus – Jacques Jacobus;
Les frères cueilleurs – Alaclair Ensemble; Long jeu – KNLO; Petit prince – Rymz


ALBUM DE L’ANNÉE – POP

Noir Éden de Peter Peter, c’est du très solide, tout comme Almanach de Patrice Michaud. Mais pourront-ils déloger Maître Bélanger? Pour les deux autres, je m’abstiendrai de tout commentaire.

Finalistes : Almanach – Patrice Michaud ; Le temps des vivants – Vincent Vallières ; Noir Éden – Peter Peter ; Nos eldorados – Alex Nevsky ; Paloma – Daniel Bélanger


AUTEUR COMPOSITEUR DE L’ANNÉE

Dans un scénario idéal, Klô Pelgag monte chercher son trophée et invite Daniel Bélanger et Stéphane Lafleur (Avec pas d’casque) à la rejoindre pour couper le Félix en trois pendant que, dans la salle, Peter Peter et Alaclair dansent en pleurant, émerveillés devant autant de grandeur d’âme.

Finalistes : Alaclair Ensemble – Les frères cueilleurs ; Avec pas d’casque – Effets spéciaux
Daniel Bélanger – Paloma ; Klô Pelgag – L’étoile thoracique ; Peter Peter – Noir Éden


CHANSON DE L’ANNÉE

Mes chansons de l’année sont, soient IL FAIT NOIR DE BONNE HEURE d’Avec pas d’casque, JE T’ATTENDS DEHORS du duo Saratoga, ou L’AVENIR DU MONDE de Luc De Larochellière. Elles ne sont pas là? Je n’y peux rien. Dans ce cas, j’vous laisse choisir celle que vous voulez parmi celles-ci, même du vieux stock plutôt moyen en 1994 et pas trop meilleur en 2017.

Finalistes : Les échardes – Charlotte Cardin ; Encore un soir – Céline Dion (Jean-Jacques Goldman) ; Fais-moi un show de boucane – Les soeurs Boulay (Stéphanie Boulay, Mélanie Boulay, Manuel Gasse) ; Il y a tant à faire – Daniel Bélanger (Daniel Bélanger) ; Kamikaze – Patrice Michaud (Patrice Michaud) ; Marine marchande – Les Cowboys Fringants (Jean-François Pauzé) ; Oiseau – Fred Fortin (Fred Fortin) ; Polaroid – Alex Nevsky (Alex Nevsky, Mathieu Laliberté/Alex Nevsky, Gabriel Gratton) ; Tout me ramène à toi – Roch Voisine (Patxi Garat/Benjamin Christian Seilles, Patxi Garat) ; Tu ne sauras jamais – Ludovick Bourgeois (Geneviève Lapointe/Patrick Bourgeois)


GROUPE OU DUO DE L’ANNÉE

Saratoga? Avec pas d’casque? Bin coudonc…

Finalistes : 2Frères ; Les Cowboys fringants ; Marie-Ève Janvier et Jean-François Breau ; Les soeurs Boulay ; Les Trois Accords


INTERPRÈTE FÉMININE DE L’ANNÉE

Mon coeur et surtout mes oreilles sont avec Klô.

Finalistes : Valérie Carpentier ; Céline Dion ; Ariane Moffatt ; Safia Nolin ; Klô Pelgag


INTERPRÈTE MASCULIN DE L’ANNÉE

T’sé, Koriass, ce serait franchement génial. Mais Dan, c’est Dan…

Finalistes : Daniel Bélanger ; Koriass ; Patrice Michaud ; Alex Nevsky ; Vincent Vallières


RÉVÉLATION DE L’ANNÉE

Émile pourrait peut-être partager son Félix avec Samuele. Le discours de remerciement de deux des artistes émergents les plus engagés serait sans doute plutôt mémorable.

Finalistes : Émile Bilodeau ; Alexe Gaudreault ; KNLO ; Samuele ; Saratoga


SPECTACLE AUTEUR COMPOSITEUR INTERPRÈTE

La catégorie est-elle plus auteur que compositeur ou plus compositeur qu’interprète? En tout cas, les choix sont pour le moins variés. Entre L’osstidtour et Les Soeurs Boulay il y a Séguin. Droit comme un chêne, à l’inspirante et épatante carrière que l’on pourrait saluer pour l’ensemble de son oeuvre et ses très beaux Horizons nouveaux.

Finalistes : 4488 de l’Amour – Les soeurs Boulay ; Almanach – Patrice Michaud ; Les horizons nouveaux – Richard Séguin ; L’osstidtour – Koriass, Alaclair Ensemble, Brown ; Paloma – Daniel Bélanger


SPECTACLE DE L’ANNÉE INTERPRÈTE

Sillonner les routes du Québec, voir 300 shows par année et ne pas en avoir vu un maudit dans la liste des finalistes du Gala de l’ADISQ, ça pourrait être décourageant. Mais après avoir lu une deuxième fois la liste des nommés… j’suis plutôt zen avec mes choix personnels et ne changerai absolument rien à mes sélections à venir.

Finalistes : 2Frères – 2Frères ; 60 ans de bonheur avec vous – Michel Louvain
Mary Poppins – La comédie musicale – Artistes variés ; Nous – Renée Martel et Patrick Norman
Quatre – Tocadéo


Bon Gala!

Je me mets sur mon 36 (ou mon 31, pas mal le plus haut que je peux monter) et m’y dirige… pour une première fois.

Par François Marchesseault